personnalités

Catarina Krug

Candidate au doctorat, Université de MontréalLinkedIn

Impact d’une traite incomplète au début de la lactation sur le confort, la production de lait, la santé du pis et la fertilité des vaches multipares

En début de lactation, il y a un déséquilibre entre les apports et les besoins énergétiques chez les vaches laitières, ce qui a un impact négatif important sur l’incidence de plusieurs maladies et sur les performances reproductrices.  Le but du projet est de tester un protocole permettant d’atténuer ce déséquilibre énergétique. Une traite incomplète a donc été effectuée dans les cinq premiers jours de lactation sur un groupe de vaches. L’hypothèse du projet est qu’un contrôle accru du bilan énergétique sera associé à une réduction de l’incidence de plusieurs problèmes de santé, à une amélioration des performances reproductrices et, ultimement, à une amélioration de la longévité des troupeaux laitiers.