personnalités

Virginie Damphousse

Candidate à la maîtrise, Université LavalLinkedIn

Impact du lavage des membranes d’ultrafiltration du lait sur les caractéristiques de surface et sur l’adhésion de spores bactériennes.

L’accumulation de biofilms et la présence de spores bactériennes sur les membranes d’ultrafiltration représentent une problématique bien présente au sein de l’industrie laitière. Il a été démontré que plusieurs facteurs, dont l’environnement et la température de filtration, peuvent influencer l’adhésion de microorganismes à la surface des membranes. Des travaux de recherche ont mis en lumière l’impact possible de la rugosité de la membrane sur l’adhésion des spores. L’objectif de ce projet est donc de répondre à cette hypothèse en déterminant les facteurs qui influencent la rugosité des membranes et leurs impacts sur l’adhésion des spores bactériennes.